Rolande : “Sors de ma chambre!”

Dans ma maison de soins, il y a un homme qui rentrait souvent dans ma chambre sans me demander d’autorisation. Je lui ai déjà dit plusieurs fois d’arrêter. Après avoir suivi un cours d’autodéfense, avec une soignante, je me suis entraînée à dire “Sors de ma chambre!”, en me mettant debout, en me tenant bien droite devant lui, en regardant droit dans ses yeux et en parlant fermement. Quand il est entré de nouveau dans ma chambre, c’est ce que j’ai fait. Il est sorti immédiatement et ne l’a plus jamais fait.

Rolande

Nadiejda : cours d’autodéfense

J’ai participé à un cours d’autodéfense pour des femmes malvoyantes. Après la première classe, mon mari s’est moqué de moi et m’a dit que je n’étais pas assez forte pour me défendre seule. Il m’a attrapé par les bras afin de me tester et j’ai crié dans son oreille: “AAAAAHHHH!”. Il m’a laissé tranquille et ne s’est plus jamais moqué de moi.

Martina : contrôle de routine

J’étais à l’hôpital avec mon assistante pour un contrôle de routine. Le docteur parlait à mon assistante de moi et mes maladies, comme si je n’étais qu’une enfant et ne me trouvait pas dans la même pièce. Je suis devenue très fâchée et me suis mise à pleurer, je voulais partir. J’étais en train de me retourner avec ma chaise électrique lorsque j’ai réalisé que je ne pouvais pas ouvrir la porte seule. Je me suis alors souvenue d’une classe d’auto-défense, je me suis retournée vers tous les deux, me suis fait la plus grande que j’ai pu, j’ai pris une grande respiration puis j’ai dis au docteur: “vous parlez de moi et de mes maladies avec mon assistante et agissez comme si je n’étais pas là! Cela ne va pas. Soit vous parlez directement avec moi, soit cette discussion est terminée”. Ils m’ont tous les deux regardés surpris. Le docteur m’a tout expliqué et mon assistante s’est excusée. Cela m’a fait beaucoup de bien de recevoir le respect que je mérite!